Shanghai

25 décembre – jour de Noël – nous partons pour Shanghai !

Notre avion est prévu vers 10h30, on se lève donc de bonne heure (7h du matin, et oui on est en Chine ici, ça se lève tôt même le jour de Noël !).  Juste le temps de prendre une boisson chaude et c’est parti pour l’embarquement dans l’avion.

Quelques 2 heures et trente minutes plus tard nous atterrissons et nous dirigeons vers le Maglev qui n’est rien d’autre que le train commercial le plus rapide du monde !! (prends ça dans tes dents TGV !) censé rouler à plus de 430 km/h rien que ça, grâce à la lévitation magnétique, sauf que quand on l’a pris il n’a jamais dépassé les 300 km/h…  déception.

Le Maglev termine à une station de métro que l’on emprunte pour rejoindre le centre-ville. On sort de la bouche de métro pour tomber aux pieds de tours gigantesques. Mais là où la vue est la plus sympa c’est de l’autre côté de la rivière qui sépare Shanghai en deux: le Bund.

Afin de s’y rendre on emprunte un espèce de métro dans un tunnel lumineux qui est chaudement recommandé par le guide (« dont les effets lumineux laissent les passagers sans voix ! »). Autant dire que c’est plutôt bof voire carrément nul pour le prix. Heureusement qu’une fois sortie la vue est vraiment sympa. On se ballade donc le long de la berge et on s’enfonce un peu dans les rues piétonnes jusqu’au grand bazar de Shanghai. Un ensemble de bâtiments de style traditionnels remplis de boutiques de souvenir et de touristes. On se fait une petite pause dans la célèbre maison de thé Huxinting et une fois la nuit tombé on retourne sur la berge pour voir les immeubles illuminés et un très beau levé de lune. On rentre ensuite chez notre hôte qui habite près du centre-ville.

Le lendemain, après avoir petit déjeuné dans un marché, nous allons visiter le musée de Shanghai, qui abrite de belles collections de bronzes, de poteries, de peintures chinoises, etc. Nous nous rendons ensuite au très célèbre Yu Garden, un jardin Ming restauré. En effet, détruit par un bombardement durant la guerre de l’Opium en 1842, il fût ensuite saccagé par… les français, en représailles des attaques contre la concession française. C’est très joli, mais finalement il n’y a pas beaucoup de plantes pour un jardin : c’est un dédale de pavillons, d’allée, de petites places, où il est très agréable de  déambuler. En route, on visite quelques jolis temples.

Nous retraversons le Bund afin de pouvoir monter sur l’une des plus haute tour de Shanghai (celle en forme de décapsuleur) avant le coucher de soleil. Le ciel est assez dégagé, et le smog pas trop important aujourd’hui, on profite donc d’une vue plongeante sur l’immense agglomération de Shanghai depuis les 492m du 99ème étage. A coté, une tour encore plus grande est presque achevée, qui fera 630m, à peine quelques mètres de moins que la tour de Shenzhen (ahah !). On attend le coucher de soleil, pour voir la ville s’illuminer.

On redescend ensuite rejoindre nos hôtes dans une brasserie située dans l’ancienne concessions française, qui est un peu devenu le quartier de bars désormais. La bière et bonne, la conversation aussi, et nous finissons dans un petit bar où se produit un excellent groupe de jazz, avant de rentrer dormir.

Le lendemain, nous visitons Tianzifang, un dédale de ruelle situé dans l’ancienne concession française, qui constitue une sorte de quartier d’artistes. Les ruelles sont vites bondées, mais le quartier et vraiment charmant. On s’arrête prendre un café dans un bar à chat, puis nous rendons à Xitandi, un autre quartier agréable, mais moins vivant. On y visite un petit musée reproduisant une maison traditionelle de Shanghai, ainsi que la maison où a eu lieu le premier congrès du parti communiste (!), reconvertie en musée à  la gloire du marxisme et du communisime.

Il est temps de retourner à l’aéroport, où une mauvaise nouvelle nous attend : notre vol retour part en fait d’un autre aéroport, situé à l’autre bout de  la ville, impossible d’y être à temps. On paye donc bien docilement le supplément exorbitant pour changer d’avion, puis volons jusqu’à Shenzhen, où le pilote nous a fait profité d’une vue panoramique sur la ville.

Plus de photos par ici !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s