Vol et arrivée à Shenzhen

Après avoir laissé mes parents et Élise à l’aéroport de Lyon, je prends mon vol pour Zurich. Le vol dure 55 minutes donc autant dire que ça met plus de temps à décoller et atterrir que de vol en lui-même. Pendant le vol j’ai pu profiter d’une superbe vue sur le Mont Blanc étant placé côté hublot.
Mont Blanc
Le vol se passe bien (merci les cachets pour le mal des transports) et j’arrive à Zurich pour une escale d’une heure trente, le temps de regarder un peu les montres (on est en Suisse tout de même) et d’envoyer quelques sms pour tenir informé mon entourage de ma progression avant d’embarquer pour mon prochain vol. Je me reprend une dose de cachet pour le mal des transports qui m’assoupissent très rapidement, (à peine monté dans l’avion que je somnole déjà, avant même le décollage). Je passe donc pratiquement tout le vol endormi (sauf pour les repas bien sûr).
Je me réveille avant l’atterrissage pour apercevoir par le hublot la myriade d’îles de la côte Hongkongaise . Atterrissage à Hong Kong à l’heure prévu (la température extérieure est de 33°C, légèrement nuageux) je passe l’immigration et récupère ma valise puis me dirige vers le service des transports afin d’être conduits jusqu’à la douane pour entrer sur le territoire Chinois. Me voilà donc dans un taxi van pour un trajet de 3/4 heures que je ne vois pas passé tant je suis absorbé par la contemplation du paysage. Paysage qui est un mélange de côtes, de reliefs  tout de même assez élevés, d’immeubles et de verdure.  Sur la route j’ai quelques vues sympa sur la mer qui est envahie de paquebot. Je suis assis à côté d’une asiatique qui n’arrête pas de prendre photos et vidéos avec son téléphone. Première douane, la douane Hongkongaise. Rien de plus facile, le chauffeur passe le passeport de tous les passagers (on ne descend même pas du van) au douanier qui regarde vite fait, il rend les passeports et c’est plié. Deuxième douane, la douane Chinoise. Là c’est un autre paire de manche, en arrivant il y avait trois – quatre personnes devant moi, je me dis que ça va aller vite… erreur. Le douanier passe bien 10 minutes rien qu’à comparer la photo sur le passeport et la tête des gens (10 minutes à se faire scruter c’est long). Au bout d’une demi-heure vient donc mon tour, n’ayant pas de barbe sur la photo de mon passeport le douanier prend bien son temps pour comparer la photo, Comme il n’arrivait pas à se décider il m’a demandé de faire une signature pour comparer avec celle du passeport, puis il a frotté le papier de mon passeport entre ses doigts, l’a retourné dans tous les sens, l’a observé à l’horizontale, etc… pour vérifier si c’était bien un vrai. J’ai finalement mon tampon sur le passeport et je peux entrer en Chine ! Mon collègue, Greg, m’attend de l’autre côté et on prend un taxi pour aller jusqu’à mon appart.
En route il me montre quelques bâtiments dont la tour la plus haute d’Asie (encore en construction). On arrive devant deux tours assez imposante et là il m’indique les fenêtres tout en haut et me dit que c’est mon appart. Lui habite dans la tour à côté. C’est parti pour le 31ème étage. Les lumières sur la pallier s’allume en claquant des mains (c’est pas grand-chose mais c’est fun) On entre, l’appart est vraiment bien, avec une vue sur la ville au travers de grande baies vitrées vraiment superbe, surtout de nuit (je ne suis pas encore allé sur le rooftop, il manque la clé).

Shenzhen by NightShenzhen by night

Je m’installe rapidement (et surtout pour mettre un short) puis ressort pour aller manger en ville avec Greg. Il m’amène dans un centre commercial géant (un mall), le CocoPark où il y a toutes sortes de boutiques ainsi que des restaurants. On rejoint un ami Coréen (Singsong) à lui puis on s’installe à la terrasse d’un restaurant pour manger un burger (pas très chinois tout ça).
Je fais quelques courses puis on prend le métro pour rentrer. Le métro est super clean et à l’air plutôt bien foutu. Une fois sorti du métro on se balade à pied dans le quartier. Malgré que la nuit soit tombé la chaleur reste étouffante, je transpire à grosse goutte rien que de marcher. Il y a énormément de monde dans les rue, des restaurants et des stands de bouffe partout. On voit à travers les vitrines les canards laqués et autres morceaux de viandes qui pendent. Beaucoup de restaurant ont en devanture des aquariums avec des poissons et mollusques que l’on peut choisir pour son repas. Malgré qu’il soit plus de 21h tout est encore ouvert. Après notre petit tour je rentre à l’appart, allume la clim et file sous la douche pour me rafraîchir. Une fois lavé je m’occupe de faire le lit et de ranger un peu mes affaires et me couche tranquillement pour me réveiller à 3h du matin en pleine forme… Je décide donc d’écrire ce texte.
Mathieu
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s